En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquer ici.

Fermer

Les lustres dans les grands palais

Les lustres dans les grands palais Les lustres dans les grands palais Les lustres dans les grands palais

C’est en 1836 que les ouvrages de lustrerie en cristal brilleront de leurs premiers feux chez Saint-Louis, avant de faire rêver les rois du monde entier. Ainsi celui du Népal qui, en 1893, commanda ces candélabres hauts de quatre mètres, pesant chacun 800 kg et composés de près de deux mille pièces distinctes. Electrifiés dans les années vingt, les lustres en cristal Saint-Louis accomplissent aujourd’hui une révolution de palais, tous auréolés du retour en tendance de ce type de luminaire.
Palaces de charme, restaurants trendy, magasins de mode, cocktail bars : de Londres à Milan, de New York à Paris, de six à trente-six lumières – en sur-mesure, tout est possible, jusqu’à plus de cent lumières –, le cristal retrouve son lustre.