En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Fermer
See my cart
Maison Saint-Louis

L'esprit de la forêt

Vosges, l'esprit de la forêt inspire la création.
A l'orée du bois
Inspiration

A l'orée du bois

Dans cette vallée encaissée des Vosges résonne la formule-miroir de Gaston Bachelard : « La forêt est un état d’âme ». Choisie par les verriers itinérants au XVIe siècle pour ses ressources – la silice du sable, la potasse de la cendre des fougères, le bois de chauffe, l’eau des rivières – la forêt de Saint-Louis est aussi un territoire imaginaire, aux histoires sans queue ni tête, telle celle du Houdada, personnage qui court toujours à travers bois en hurlant « hou-da-da », la tête calée sous le bras droit.


Vosges du Nord
L'esprit de la forêt des

Vosges du Nord

Nécessaire à l’activité de la cristallerie, la forêt borde la manufacture. Elle est son écrin et son rempart, qu’il faut traverser pour arriver, comme une frontière vers un autre espace-temps. Le sol sableux de grès rose foncé, riche en sédiments d’origine marine, s’invite du socle aux frondaisons des maisons, créant une harmonie commune aux villages alentours, et évoque, sous le ciel bas des Vosges, les ors et le soleil des lointaines cités italiennes.

Vosges du Nord
L'esprit de la forêt des

Vosges du Nord

Si la forêt de Saint-Louis n’appartient plus à la manufacture depuis les années 1970, elle est prise aujourd'hui dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord. Les villageois de Saint-Louis-lès-Bitche – 500 âmes – s’engouffrent dans les frimas de l’automne pour y couper du bois de chauffe ou récolter des champignons, et dans la chaleur de l’été pour pêcher des écrevisses rouges et observer la migration des cigognes noires.

Houdada
La légende du

Houdada

Ce drôle d’homme serait lié à Saint Livier, qui aurait été décapité par les Huns au Ve siècle à Marsal, près de Metz, et se trouve représenté sur un pilier de l’église à Saint-Louis. Il peut surgir à chaque instant sans crier gare, comme la Dame Blanche qui enlève les jeunes mariés, ou ce lutin démoniaque qui se déplace à dos de voyageurs harassés. Les histoires de la forêt de Saint-Louis ont en commun de trébucher avant la fin.

Folie douce
L'esprit de la forêt

Folie douce

L’inachevé offre tous les possibles : la folie douce, l’extraordinaire, la création. De l’air souffle dans les branches, le vent est libre, la lumière vacille. Certains voient, dans la forêt de Saint-Louis, des bulles de cristal aux formes nouvelles.





Fermer

Votre panier est vide.