En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Fermer
See my cart
Savoir-faire

L'atelier du chaud

À la fois lieu et temps de la fabrication du cristal à haute température, l’atelier du chaud se fond chez Saint-Louis avec la halle, cœur battant de la manufacture.

Fusionner
Étape 01

Fusionner

C’est au cœur du four à bassin à coulée continue, que la fusion du cristal s’opère à 1 450 °C sous forme d’une lave incandescente malléable débarrassée de toutes ses impuretés avant de la déposer dans les zones de prélèvement.

Cueiller
Étape 02

Cueiller

C’est dans ces « baies de cueillage », maintenues à une température constante de 1 200 °C, que les verriers viennent « cueiller » au bout de leur canne la matière nécessaire à l’élaboration d’une pièce unique, d’un verre ou d’une branche de lustre.

Façonner
Étape 03

Façonner

Les verriers sont des ogres aux délicatesses de brodeuses, des hommes qui ont du coffre et dont le souffle embrasse et embrase à bout de canne creuse la masse orange placée dans le moule, poche en hêtre ou en acier qui presse dans une furie de flammes et de vapeurs à 900°C la forme première de l’objet, dite paraison.

Créer
Étape 04

Créer

C’est une affaire de longues secondes et de courtes minutes, les verriers opèrent par petits groupes, ou places, se livrent à une succession de promptes séquences où l’œil, la main et la bouche sont les véritables outils de travail. Tout le savoir-faire des verriers tient à leur talent à souffler et à tourner la canne en même temps, à en doser les effets sur le cristal, dont la température est tombée à 600 °C.

Fermer

Votre panier est vide.