En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et publicitaires, ainsi que pour faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquer ici.

Fermer

...Et le froid

Presse papier Presse papier Presse papier

Chez Saint-Louis, le Froid désigne les ateliers de taille, de gravure, de dorure et de polissage. À l’image du Chaud, les artisans tailleurs et décorateurs qui oeuvrent ici maîtrisent leur métier à pleines mains et à la pointe de leurs outils. Un métier d’art et d’excellence dont les gestes affinés, raffinés, sans cesse perfectionnés – de trente à trente-cinq interventions sont nécessaires pour un verre gravé et décoré à l’or fin 24 carats poli à la pierre d’agate –, cisèlent les verres de table et les tasses à thé, les vases et les carafes.

Compas, bitume de Judée, meule en grès, pierre ponce ou diamant, bain d’acides : du dessin sommaire à l’ultime opération de polissage, de la première ébauche aux derniers tours de meule, les tailleurs et graveurs qui oeuvrent au Froid libèrent en le mordant tous les feux du cristal. Au souffle instinctif du Chaud, entretenu à pleins poumons dans la halle, répond la minutie du Froid, qui confère aux ateliers une ambiance studieuse. De ce choc à la fois diabolique et angélique, le cristal tire tout son prestige et Saint-Louis sa signature.